Création site internet Paris

Aujourd’hui, il est presque impensable pour une marque de ne pas être en ligne. PC, smartphones, smartTV, internet est partout et il presque impossible de ne pas le remarquer.

Il est facile d’investir sur un bon site e-commerce quand on vend du prêt à porter, du matériel hightech ou d’autres produits de large, mais que faire quand on se retrouve exclu de cette bulle e-commerce, pour l’une ou l’autre de ces raisons :

– L’inadéquation de l’activité de l’entreprise à la vente en ligne au détail ( produit complexe nécessitant une adaptation spécifique au client ou une autorisation spéciale )
– La nécessité de respecter une organisation bien définie et jugée bien rodée ( réseau de distributeurs ou de prescripteurs locaux ), ou les achats se font offline.
– L’inadéquation du marché local à la vente en ligne, comme il en est question chez nous actuellement.

Dès lors, pourquoi une marque se doit-t-elle d’être en ligne ?

Première raison, la notoriété !
De nombreuses études montrent que le caractère familier de la marque joue un rôle sur l’attention que lui prête le consommateur, et donc, influe directement sur son acte d’achat. Cette raison peut ne pas justifier à elle seule une présence en ligne car elle laisse de coté les autres clients et prospects qui sont à la recherche de réelles informations sur le produit dans un contexte d’achat. Ce qui nous amène directement à notre 2eme raison…

 

En 2 ! Vendre indirectement hors ligne.

 

Un prospect conquis ne se perd jamais, ou presque. Le web-to-store est venu pour transformer un prospect online en client offline. Cette approche est particulièrement pratique et utile dans les réseaux de franchisés ou d’affiliés / partenaires, sauf qu’ici, la principale difficulté est de savoir que vient chercher le prospect en ligne ( information sur la marque, spécificité technique d’un produit …), à quel moment ce prospect en ligne se transforme-t-il en client hors ligne et, que va-t-il chercher en point de vente  (conseils particuliers  ou acte d’achat) ?

Mais alors, que faire du client « chaud » qui serait refroidi par la nécessité d’attendre l’ouverture du magasin le lendemain ?

06.68.02.83.99