Contactez-nous par téléphone au  06.68.02.83.99 ou Laissez-nous votre numéro de téléphone dans le formulaire ci-dessous et un consultant vous rappellera dans les meilleurs délais.

Merci de remplir le formulaire ci-dessous afin que nous puissions vous élaborer un devis.

Vous êtes

Votre nom (*)

Votre email (*)

N° de téléphone

Nature des travaux (*)

Type de site (*)

Si vous avez déjà un site, indiquez son URL:

Décrivez votre projet en quelques mots (*)

Nous reprendrons contact avec vous au plus tôt afin de répondre à votre demande.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Comment afficher son flux twitter sur son site wordpress

Comment afficher son flux twitter sur son site wordpress

Je vois deux plugin intéressant:

Comment diffuser des podcasts avec WordPress

Pour transformer un flux standard de blog en un flux de podcast. Utilisez Powerpress.

Comment personnaliser l’éditeur de texte de wordpress (TinyMCE)

Le plugin advanced-tinymce-configuration permet de personnaliser la barre de menu de l’éditeur tinyMce ainsi que de réactiver quelques fonctions désactivées mais présentes.

Pour les plugins TinyMce qui ont été enlevé de la version standard de tinyMce pour en faire la version courante de WordPress, il faut réinstaller le tout. Il est possible de réinstaller l’éditeur avec les plugins wordpress suivants:

Une forme originale d’édition des articles est d’utiliser un éditeur « front-end » directement dans la page sans passer par l’interface d’admin.

Un plugin wordpress existe qui reprend l’éditeur ajax aloha. Ce plugin s’appelle… front-end-editor

Pour placer du contenu personnalisé en html css directement dans la page, il est possible d’utiliser le plugin raw html.

http://wordpress.org/plugins/raw-html/

Une autre technique est de remplacer tinymce par ckeditor. Il est ainsi possible d’avoir un éditeur html riche qui ré-introduit les tableaux html par exemple.

http://wordpress.org/plugins/ckeditor-for-wordpress/

Comment éditer les rôles et modifier les droits d’accès des utilisateurs wordpress

C’est ici que l’on voit clairement que la philosophie de wordpress est de ne fournir de base que ce qui est utile à 99% des utilisateurs.

Si l’on veut utiliser wordpress comme CMS, il est parfois utilie de pouvoir règler plus finement les droits des utilisateurs.

Dans wordpress il existe une notion de rôle. Chaque rôle a un certain nombre d’actions qui lui sont associées.

Le plugin user-role-editor permet d’avoir une interface qui permet de règler le détail de chacun des rôles.

 

Le plugin (framework très complet) s2member permet de faire une gestion fine des utilisateurs. Il est ainsi possible de créer un site qui a une partie payante. Les utilisateurs passent par paypal pour s’inscrire et avoir accès aux parties protégées du site. s2members permet de gérer tout ça.

Ce plugin est aussi capable de gérer des téléchargement protégés de fichiers.

Il existe une traduction en français de s2member. (sauf pour l’admin)

Voir aussi une bonne explication en français de ce que fait ce plugin s2members.

Comment transformer wordpress en véritable CMS avec champ personnalisés puissants et facile à faire

En standard, wordpress permet pour chaque article d’ajouter des « champs personnalisés ». C’est une liste de « clés = valeurs » qui peuvent servir à stocker tout types d’information.

Mais l’interface utilisateur est un peu limitée et on ne peut entrer que du texte. Donc ajouter une image ou une date est possible, mais n’est pas forcément simple.

Le plugin advanced-custom-fields: http://wordpress.org/plugins/advanced-custom-fields/ offre une interface simple, puissante et conviviale pour gérer des champs personnalisés.

Cette interface utilise le principe des groupes champs pour faire des « packs » de champs personnalisés. Puis pour chaque groupe de champs il faut préciser, à l’aide de règles, sur quels contenu il est pertinent de l’afficher.

Par exemple, si je veux que certains articles soit des articles représentant des événements. Je peux créer un groupe de champs personnalisés qui contient des infos comme la date et le lieu.

Puis je dis que je veux afficher ces champs personnalisés uniquement sur les articles qui sont dans une catégorie que j’aurai créé qui s’appelle « événement ».

Voilà en quelques clics, j’ai créé une structure facile à utiliser et intuitive pour gérer un type de contenu particulier. Dans cet exemple de l’événement, le champs date est particulièrement intéressant. Il est créer grâce au champ de type « date picker ». (qui permet plusieurs formats de stockage et/ou d’affichage, ce qui n’est pas toujours simple à trouver dans les plugin de calendrier/agenda.)

L’étape suivante consiste à afficher les données que l’on a stockée grâce aux champs personnalisés. Pour ce faire il faut éditer les « template » php d’affichage des pages et article pour ajouter l’affichage des champs personnalisés.

Voici un exemple pour afficher le contenu du champ personnalisé ‘date_picker’ de la page courante.

 

Posted on: the_field(‘date_picker’); ?>

 

Le site du plugin Advanced Custom Fields (ACF) propose une abondante documentation et exemple de code.

Mais ACF fait encore plein de choses…

Il existe encore des add-ons (payants 25$) pour ce plugin: http://www.advancedcustomfields.com/add-ons/

Il y en a particulièrement 2 d’intéressants:

  • repeater-field => permet de proposer à l’infini un groupe de champs. Utile pour faire une fiche de description d’une personne et entrer sur la même page les données pour plusieurs personnes.
  • flexible-content-field => permet de créer des plusieurs blocs de contenu sur la même page. (plusieurs éditeur wysiwyg par exemple)

Je relève particulièrement l’add-on, flexible-content-field: http://www.advancedcustomfields.com/add-ons/flexible-content-field/ qui permet de créer à l’infini des sous-layout. Donc des flexibles content (un peu comme dans typo3).

Un peu difficile à expliquer en mots.. mais juste génial pour faire de wordpress un vrai cms capable d’afficher tout type de contenu dans une même page.

Donc un plugin gratuit et deux add-ons… et wordpress devient un CMS.

C’est payant, mais vu tout ce que ça fait, ce modeste payement est tout à fait mérité.

Si vous n’avez pas compris mes explications,  voici une autre explication plus complète des avantages de advanced custom fields.

Encore un avantage de ACF dont je n’ai pas parlé, c’est le fait que l’on peut exporter dans des fichiers (php ou xml) les structures que l’on créées.

En effet, les interfaces graphiques c’est sympatiques, mais dès qu’il faut changer de serveur, déménager le site ou faire des sauvegardes, c’est moins pratique. Les fichiers sont toujours plus pratique à gérer dans ce genre de cas que de cliquer sur 234 formulaires à la suite.

Ainsi ACF permet d’exporter les données et structures. Le plus pratique est le format xml. Il sort quelque chose qui est compatible avec l’importeur xml standard de wordpress. (dans Outils > importer).